L’armée de l’amour pour le Rohingya / Bonus & Caviar


Même le Figaro le reconnaît, le rap français est le premier défenseur du peuple des Rohingyas. Depuis hier, il s’est fait piquer la première place.

En effet, une équipe de choc s’est rendue en Birmanie, au plus grand camp de réfugiés du monde (plus d’1M de personnes – de quoi faire pâlir les vandales du XVIe) afin de voir et de montrer la crise dans laquelle les Rohingyas se trouvent. Si Omar Sy, DJ Snake, Jhon Rachid et leurs acolytes pensaient d’abord sensibiliser et demander l’aide d’entreprises privées, il leur a suffit de 24h pour se rendre compte que leur combat n’était pas entendu et décider d’ouvrir une campagne de crowdfunding ouverte au public.

On ne vous cachera pas que l’on a eu besoin d’un featuring entre Dosseh et Nekfeu pour entendre parler de ce peuple musulman minoritaire persécuté par des bouddhistes extrémistes (oui, ils en ont aussi). Heureusement, nos compatriotes stars de nos écrans de smartphone, de cinéma ou de nos écouteurs ont combiné leurs followers et parfois l’humanité fait de belles choses : ils ont récolté plus de 700 000 dollars destinés aux réfugiés en une journée. La collecte n’est d’ailleurs pas terminée, et ils invitent tout le monde à participer, ne serait-ce qu’à hauteur d’un euro symbolique. Pour participer, rendez-vous sur la page de la campagne de crowdfunding.