Tunji Ige, le petit prince de Philadelphie / On apprécie


Tunji Ige, c’est l’histoire d’un type qui mérite qu’on parle de lui et de son Travail, avec un T majuscule tant le mec a du talent et de la ressource. Un artiste de 21 ans qui crée et produit ses sons ainsi que ses clips tout en tournant déjà dans le monde entier pour faire connaître sa musique. Le mec n’attend pas.

Tunji a grandit à Philadelphie et s’est fait connaître en 2014 par le biais de The Love Project, une mixtape aboutie nous ouvrant pour la première fois les portes de son univers. Un univers aux sonorités atypiques influencées par Kanye West ou encore Kid Cudi, qu’il cite comme étant ses sources d’inspiration.

Day2Day a fait grand bruit outre atlantique lors de sa sortie puisque qu’elle débarquera suite au remix signé ILoveMakonnen et Michael Christmas. – Et là, Tunji venait mine de rien de frapper un gros coup !

Un titre soigné, aux sonorités Trap qui se termine par 1 minute d’un beat house progressif. Quand on écoute le morceau original on a du mal à se dire qu’il l’a produit, mixé et masterisé dans sa chambre d’université à l’aide d’un simple mic et d’un Macbook. D’ailleurs, c’est avec les mêmes moyens qu’il a réalisé cette première mixtape.

tunji-ige-the-love-project

Une année post mixtape qui le conduira à réaliser entre autre un featuring avec l’artiste française Christine and the Queen, et qui lui permettra surtout de passer à la vitesse supérieure, entre cours à l’Université et sessions studio à New York. De cette année de travail accouchera un nouvel EP : Missed Calls ; un nom qui résume bien la situation dans laquelle se trouvait l’artiste à ce moment là, toujours à courir pour faire aboutir ses projets.

Selon nous, 2 titres se détachent clairement du lot : Fired Up et On My Grind. Lors de la sortie de Missed Calls en 2015 – tout le monde note le virage musical effectué, et lui même le confirme dans une interview donné à Noisey.

« […]it’s like we’re at this threshold of the crazy 808s and Auto-Tune croon stuff that we’ve been listening to, and it’s tight when it’s done well. But we’re getting a lot of oversaturation, so you can’t distinguish what’s dope from what’s wack ».

Si il a su trouver une identité singulière au travers de cet EP, Tunji a aussi su s’entourer pour réaliser ses projets. Et ce n’est autre que Noah Breakfast (Chiddy Bang), lui aussi natif de Philadelphie qui l’a assisté dans la production. C’est aussi avec d’autres artistes de Philadelphie que Tunji Ige a formé le collectif Brain Bandit. Ensemble, ils ont déjà réalisé 4 de ses clips, et le collectif n’a pas l’air de vouloir s’arrêter là. Il a désormais ouvert ses portes à d’autres artistes comme Lil Yachty ou encore ASAP Twelvy. On vous avait prévenu, le mec n’a pas le temps !

Cerise sur le gâteau, une dernière mixtape sortie le 8 Juillet 2016, date de son anniversaire, sobrement intitulée : Prince of July. Un petit Prince en devenir.