Jim Carrey / On Apprécie

 

jim carrey-ace-ventura scud happiness strasbourg paris canada


 

Jim Carrey, à l’instar de Rim’K, est un peu notre Tonton à tous.
On a grandi avec ses comédies, qu’il joue un homme possédé par un masque qui lui confère des pouvoirs de héros de cartoons (The Mask), un détective animalier (Ace Ventura), un crétin fini, dans Dumb & Dumber, ou encore l’Homme Mystère, dans le Batman qui faisait l’actualité du Journal de Mickey à l’époque : Batman Forever. Depuis le début, il nous charme avec son humour bon enfant et ses mimiques toujours plus inattendues. Puis au-delà des classiques de notre enfance, on a découvert des films plus appréciés par les critiques, voire de réels chefs d’œuvres, comme The Truman Show ou Eternal Sunshine Of The Spotless Mind qui ont avec d’autres prouvé la légitimité totale de James Eugene Carrey.

Né d’un père québécois dont le nom originel était Carré, Jim est passé très près de s’appeler Jean Eugène Carré. Chanceux, il est né du côté anglophone du Canada, en Ontario.
De son père, il retient une leçon majeure qui continue de le guider aujourd’hui : il est possible d’échouer dans ce que l’on ne veut pas faire. En effet, Percy Carrey voulait lui aussi devenir acteur, mais choisi la comptabilité pour assurer une sécurité à sa famille. Lorsque Jim Carrey avait 12 ans, son père a perdu son travail et les problèmes d’argent ont commencé. Puisque son père avait échoué dans ce qu’il ne voulait pas faire, James s’est propulsé dans ce qu’il aimait. Avec l’aide de ses parents, il parti pour la grande ville : Toronto. Arrivé in the 6, il se fait un nom dans les soirées open mics et les stands up, sors une mixtape puis décroche un rôle dans une série. Toujours attiré par la télévision et le cinéma, l’année 1994 et le premier volet d’Ace Ventura marqueront le début de sa longue ascension.

S’il n’avait pas percé, Jim Carrey raconte qu’il travaillerait sûrement chez Dofasco, une usine d’acier appartenant à ArcelorMittal qui se trouve à côté de la ville où il a grandi. Heureusement pour nous, il a su faire les bons choix et quoiqu’il tourne, on sait qu’il peut sauver un film ou faire une apparition dantesque.
Même dans la vraie vie, Jim Carrey est un gâteur. En 2014 la Maharishi University Of Management, une université de l’Iowa créé par un yogi, a fait venir le comédien pour la cérémonie de début de cursus des étudiants. Le résultat est un discours positif, amusant et inspirant, dans lequel il livre des anecdotes poignantes de sa vie et décrit des évènements qui ont forgé sa pensée et ont fait de lui ce que l’on sait.
En vostfr grâce à des bienfaiteurs des internets, découvrez ici le discours qu’il a choisi de jouer aux jeunes adultes qui commencent leurs études supérieures.