Les Cahiers d’Esther, de Riad Sattouf / Bonus & Caviar


On adore Riad Sattouf d’abord à cause de son premier film, Les Beaux Gosses, classique parmi les classiques. Le bougre ne s’arrête pas là, en plus de son deuxième film Jacky Au Royaume Des Filles, pas très bien reçu à sa sortie mais on en n’attendait pas moins d’un film où les hommes sont voilés dans une dictature militaire et féministe imaginaire. Il fait aussi d’excellentes BD à l’image de Pascal Brutal, les aventures d’un héros « particulièrement viril », macho mais irrésistible dans la France d’un futur proche, arborant une belle gourmette sur sa moto en écoutant du Diam’s.

L’idée ici n’étant pas de raconter toute son œuvre, on vous conseillera simplement de choper à la FNAC ou dans la bibliothèque la plus proche de chez vous n’importe laquelle de ses œuvres, que vous tombiez sur l’histoire de sa circoncision ou sur son recueil d’anecdotes découvertes dans la rue, ça vaut le coup à chaque fois.

Riad Sattouf Portrait Session

Outre L’Arabe Du Futur et sa traduction dans 16 langues, la dernière parution en date est l’album Les Cahiers d’Esther, une compilation des histoires d’Esther publiées dans l’Obs où il relate les conversations hebdomadaires qu’il entretient avec la fille de 11 ans d’un couple d’amis à lui. Celle-ci lui raconte sa vie à l’école, à la maison et la vision qu’elle a d’un monde qu’elle commence à découvrir. Le dessinateur espère continuer à la suivre jusqu’à ses 18 ans.

Il faut croire que l’Obs est sympa car il met à disposition les nouvelles planches des Cahiers d’Esther publiés chaque semaine, nous permettant de les consulter simplement et gratuitement. C’est une parfaite entrée en matière dans l’univers de Riad Sattouf pour les profanes, et un délice pour ceux qui sont déjà conquis. On retrouve cet esprit vif, juvénile, drôle et référencé qui fait la force de l’auteur.

Voir Les Cahiers d’Esther sur le site de l’Obs

pascal brutal sattouf scud happiness paris strasbourg